Template Color

 
img

Mastère spécialisé (MS) RegNum

Mastère spécialisé (MS) RegNum

La régulation du numérique est relativement récente, fin des années 90 dans la plupart des pays développés et en développement. La montée en compétence des régulateurs et des opérateurs sur ces questions s’est opérée dans les années 2000 et le badge en régulation des télécommunications initié en 2005 par Télécom Paris y a contribué dans l’Afrique francophone.

L’économie numérique touche aujourd’hui la majeure partie des secteurs économiques et génère des questions qui ne sont plus uniquement associées à la régulation des marchés des services de communication numériques, mais sont relatifs à des pans de plus en plus nombreux de l’économie et de la société.

Par ailleurs, la régulation du numérique interfère de plus en plus avec la régulation d’autres secteurs économiques comme le cas emblématique de la banque dans les pays en développement l’illustre.

La maîtrise de ces questions et de ces interactions devient dès lors de plus en plus centrale dans les pays en développement comme dans les pays développés. Développer une compétence forte sur ces questions devient urgent dans des contextes de plus en plus nombreux.

Le mastère se concentre sur quatre thèmes principaux:

  • La régulation des télécommunications
  • La régulation d'Internet et du e-commerce (Net Neutralité, protection des données personnelles, nouvelles stratégies postales, etc.)
  • La régulation des contenus (régulation de l'audiovisuel et articulation télécoms- audiovisuel)
  • L'irruption massive de la monnaie électronique et des services associés
  • Bien que très fréquemment, les cadres législatifs et réglementaires des pays émergents soient très inspirés de ceux des pays développés, les questions de régulation soulevées dans le contexte des pays en développement sont le plus souvent très spécifiques et ne peuvent guère être juste la transposition des solutions adoptées dans les pays développés. Il ne s'agit en aucune façon dans ce mastère d'enseigner des solutions définitives aux situations réglementaires rencontrées dans les pays en développement. Le mastère ici proposé a pour ambition d'apprendre à réfléchir sur les cas de régulation rencontrés pour permettre aux acteurs concernés d'élaborer les solutions qui conviennent à un contexte donné.

    La formation part aussi du constat que le personnel, tant chez les régulateurs que chez les opérateurs économiques concernés, qui traite des questions de régulation est principalement constitué de juristes et d'ingénieurs du numérique. Or, la régulation est avant tout la régulation de marchés, et la dimension économique est tout à fait prépondérante. Le déficit d'économistes dans ces instances, mais aussi le manque d'économistes spécialisés sur ces thématiques dans ces pays, nous a conduits à orienter très fortement la formation autour des questions de régulation économique. Certes, le droit tout comme les technologies sont loin d'être absentes des enseignements offerts, mais la formation se veut très clairement avant tout de nature économique, de façon à permettre aux populations d'ingénieurs et de juristes d'accéder à la maîtrise des dimensions économiques de leur métier.